Presse

table

Le beau geste: donner ses surplus de fin de marché pour remplir des ventres vides

Billet publié dans Escouade anti-gaspillage le 22 juillet 2014

Toutes les semaines pendant la période estivale, les agriculteurs de l’Outaouais se rassemblent dans les nombreux Marchés publics de la région pour vendre les fruits (et les légumes!) issus de leur dur labeur.

Chaque semaine, les citoyens de l’Outaouais affluent en grand nombre dans ces marchés afin de rapporter dans leurs paniers ces produits locaux d’une fraîcheur exceptionnelle puisque souvent cueillis le matin même. Certains jours de marché, les citoyens repartent avec des paniers débordant et les agriculteurs avec des caisses complètement vides. Tout le monde est content! D’autres jours de marché cependant, les agriculteurs ont des invendus dont ils ne savent que faire.

C’est pour cette raison que, chaque semaine, des bénévoles de l’Escouade anti-gaspillage alimentaire vont dans certains marchés publics de la région afin de récupérer les surplus de fin de marché des agriculteurs et les acheminer vers les banques alimentaires ou les organismes communautaires qui travaillent auprès de personnes en situation d’insécurité alimentaire.

Au Marché Vieux Hull et au Marché du Vieux Aylmer, chaque semaine, ce sont ainsi de 40 à 50 kg de légumes frais (kale, laitues, fines herbes, bok choi, bette à carde, concombres, tomates, courgettes, celeri-rave, plats préparés, etc.) qui sont récupérés chaque semaine par les bénévoles de l’Escouade.

Au Marché de Solidarité régionale de l’Outaouais, ce sont plus de 120 kg de légumes frais (courgettes) et aussi de nombreuses conserves qui ont été récupérés jusqu’à présent par l’Escouade grâce à la générosité de l’entreprise Courges et cie.


Fermeture d’une partie de la rue Laval pour l’été

Mise à jour le lundi 12 mai 2014 à 5 h 59 HAE

rue

La rue Laval, à Gatineau, sera fermée aux automobiles entre les rues Wellington et Wright, dès lundi et jusqu’au 15 octobre, afin de se transformer en artère piétonnière.

Il s’agit de la troisième année consécutive que la Ville de Gatineau procède à une telle fermeture durant la saison estivale.

De plus, tous les jeudis du 12 juin au 23 octobre, le Marché Vieux-Hull aura pignon sur rue à l’intérieur du périmètre des rues Aubry, Kent et Laval. Les consommateurs pourront visiter le marché entre 10 h et 15 h.

L’initiative permettra aussi aux restaurants situés dans le secteur d’aménager des terrasses.

Utilisateurs mobiles : cliquez ici pour voir notre carte de la section piétonnière

En avril, la Ville de Gatineau a annoncé qu’elle consacrera un million de dollars à l’animation des rues de son centre-ville, au cours des cinq prochains étés, afin d’accroître la visibilité et la fréquentation du secteur.


Consommer 100% Québécois

Magazine le Clin d’œil – juin 2013


La Marché du Vieux-Hull grandit

Le Droit, no. Vol: 101 No: 26
Actualités, vendredi 26 avril 2013, p. 9

gatineau

 


TO MARKET! Feta-making nuns and other marvels of the Marché Vieux Hull (Thursdays 10am – 3pm)

ottawa2

The nuns grow the vegetables, collect the honey and make the cheese by hand for their line of remarkable food products

 

I love markets. I love them for all of the obvious reasons — the fresh produce, the chance to connect pers onally with growers and food producers, the sense of community, the good food. But even more than that, I love how markets possess unique personalities. It’s something I like to observe when I visit markets anywhere.

It never ceases to amaze me how different the little market in downtown Hull feels than anything on the Ottawa side. In the world of wine there is the term terroir, which is loosely translated as a sense of place. I’d advocate applying this term to markets. They are a constant reminder to me that all food is intimately tied to a sense of place. Perhaps that is what draws me time and again back over the bridge to the Marché Vieux Hull on Thursdays during market season.

I love the small scale and cozy feel of this market. I have found the quality of the food here to be superb rather than hit-and-miss like some other local markets. I also felt the prices were slightly more sane. Last week, my haul included some wonderful smoked arctic char, a package of maple & fleur de sel almonds, a pair of lemon-scented madeleines as well as fresh-picked berries and top-notch vegetables.

Superb spanakopita is sold fresh by the slice or frozen in a larger portion

But there is one stall alone that is reason enough to keep me coming back to this market: Le Troupeau Bénit, the stall run by Greek Orthodox nuns from a Monastery located in Brownsburg-Chatham, Quebec. The sisters make all of the products by hand, including three varieties of excellent feta (sheep’s milk/goat’s milk/ mix of both), spanakopita, moussaka (lamb or vegetable), and a variety of traditional cookies and sweets. I cannot recommend it highly enough.

Kourambie, traditional almond cookies that melt in your mouth


Marché du Vieux-Hull

April 26, 2013

gg

The Marché du Vieux-Hull is growing – it will be accommodating about ten new producers this year. Too bad it only operates Thursdays between 9am-3pm… which means that residents (with jobs) can’t ever go (except if they happen to work in downtown Hull). Why don’t they have a Saturday market? What a concept – allowing residents to go to their own market!

***

Le Marché du Vieux-Hull grandit – il accueillera une dizaine de nouveaux producteurs cet été. Malheureux qu’il ne soit ouvert que les jeudis entre 9h-15h… ce qui veut dire que les résidents (qui travaillent) ne peuvent jamais y aller (sauf si par hasard ils travaillent dans le Vieux-Hull). Pourquoi pas un marché le samedi? Quel concept – permettre aux résidents d’aller à leur propre marché!

Pourquoi pas un marché le samedi? Quel concept – permettre aux résidents d’aller à leur propre marché!


Le Marché du Vieux-Hull grandit

Publié le 26 avril 2013 à 05h30 | Mis à jour le 26 avril 2013 à 05h30

Charles ThériaultCharles Thériault, Le droit

En plus de la rue Laval, il s’étendra aux rues Aubry et Kent cet été

À partir du 23 mai, le Marché du Vieux-Hull accueillera une dizaine de producteurs de plus que l’an dernier.

 

Le Marché du Vieux-Hull s’étendra aux rues Aubry et Kent, cet été, en plus d’accueillir une dizaine de producteurs de plus que l’an dernier.

La directrice générale du Marché du Vieux-Hull, Dominique Myre, a révélé hier les plans du marché public, qui sera de retour pour une onzième année d’affilée en plein centre-ville de Gatineau. À partir du 23 mai, le marché prendra vie tous les jeudis d’été, de 9h à 15h, sur la petite section de la rue Laval (entre les rues Wright et Wellington) fermée à la circulation automobile.

«En collaboration avec la Ville de Gatineau, nous avons décidé d’étendre le marché vers les rues Aubry et Kent, qui sont déjà réservées aux piétons», a expliqué Mme Myre. «La rue Laval sera plus étroite cette année, car les restaurants auront droit d’aménager de plus grandes terrasses cette année. De plus, nous accueillerons une dizaine de producteurs supplémentaires. Il y aura plus de maraîchers et nous aurons aussi des nouveautés, telles que des fleurs et des plantes. La rue Laval sera mieux aménagée et plus accueillante, avec des bancs, des supports à vélos et plus de verdure.»

Le marché doit s’animer le 23 mai prochain et mettre fin à ses activités le 3 octobre; la saison pourrait toutefois être prolongée si le temps le permet. Les responsables aimeraient aussi y organiser un village de Noël, mais rien n’est encore confirmé. Le Marché du Vieux-Hull n’accueille que des producteurs locaux et n’accepte aucun revendeur.


Les produits offerts sont variés au Marché Vieux-Hull

Publié le 11 Avril 2013

 Marie Pier Lécuyer

Marché Vieux-Hull , Ville de Gatineau

À partir du mois de mai jusqu’au mois d’octobre, le Marché Vieux-Hull sera de retour à chaque jeudi sur la rue Laval entre la rue Wellington et Wright.

La Ville de Gatineau a reconduit son protocole d’entente pour les éditions 2013 et 2014 avec l’organisme GatiNosTerres, promoteurs du marché. Une subvention de 25 000$ est allouée annuellement à l’événement pour aider à couvrir une partie des dépenses de fonctionnement.

La fermeture du tronçon de la rue en artère piétonnière pendant tout l’été facilitera l’organisation de l’événement.

Tenu depuis 2003, le marché public a été mis sur pied pour encourager la vente de produits locaux, ainsi que contribuer à la revitalisation du centre-ville. On peut y découvrir des produits d’artisans locaux, ainsi que des fruits et légumes de producteurs maraîchers de la région ou des mets à déguster.

 


Le marché public du Vieux-Hull récolte du succès

Publié le 08 juin 2012 à 10h58 | Mis à jour le 08 juin 2012 à 10h58

Patrick DuquettePatrick Duquette, Le Droit

À sa neuvième année d’existence, le marché public du Vieux-Hull a le vent dans les voiles et doit même refuser des producteurs, faute d’espace.

Plus de 25 producteurs, maraîchers et artisans de l’Outaouais ont recommencé à vendre leurs produits, hier, au marché extérieur de la rue Laval, au centre-ville de Gatineau.

Jusqu’au 18octobre, ces marchands seront là tous les jeudis pour vendre des produits presque exclusivement locaux. Des fruits et légumes, du boeuf, du vin, du cidre, du poisson fumé, mais aussi des chandelles artisanales et des produits de soins corporels.

Ces marchands font l’envie de plus d’une quinzaine d’autres producteurs locaux qui patientent sur une liste d’attente dans l’espoir de vendre, eux aussi, leurs produits au centre-ville. Mais le marché du Vieux-Hull affiche complet.

«On est obligé de refuser des producteurs et des maraîchers parce que l’espace physique ne nous le permet pas sur la rue Laval», explique Emmanuel Croteau-Benoit, chargé de projet pour le Marché du Vieux-Hull.

Une occasion en or

L’engouement des producteurs locaux s’explique aisément, poursuit-il. Par une belle journée ensoleillée comme hier, entre 2000 et 3000 travailleurs du centre-ville profitent de leur heure de dîner pour faire des emplettes à deux pas de leur bureau.

Pour un producteur local, c’est la garantie de boucler des ventes intéressantes en quelques heures avant de retourner sur ses terres. «Ça se passe beaucoup entre 11h et 13h et c’est beaucoup de vente d’un coup», confirme le chargé de projet.

Le fait que le marché se déroule le jeudi est un autre atout intéressant pour les producteurs, poursuit-il. «La plup

art des marchés publics ont lieu le samedi ou le dimanche. Nous autres, avec le jeudi, on leur permet d’ajouter une journée de marché à leur semaine.»


Info07 – La Revue> Communauté

Nouveautés et incontournables au Marché Vieux-Hull

Marie Pier Lécuyer

Publié le 04 juin 2012

Producteurs, maraîchers et artisans de l’Outaouais se réuniront de nouveau sous une même bannière, celle du Marché Vieux-Hull, du 7 juin au 18 octobre prochain.

MarchéPublic_BR

© Marie Pier Lécuyer

Les produits offerts sont variés au Marché Vieux-Hull

Les produits du terroir seront à l’honneur au centre-ville, alors que le marché public fera vibrer la rue Laval, à tous les jeudis de 10h à 15h. Pour la saison estivale, ils seront donc plus de 25 producteurs à se rendre de façon hebdomadaire au marché pour y faire découvrir leurs produits.

Cette année, le Marché Vieux-Hull accueille des petits nouveaux dans ses rangs. La Ferme Riverview, qui offrira du bœuf et d’autres produits s’ajoutent à la liste des participants, tout comme Doozy Candles, de Chelsea, qui présentera des chandelles artisanales et l’herboriste la Fée des Bois, qui viendra faire découvrir des produits variés de soins corporels.

L’événement qui en est à sa neuvième année d’existence comptera aussi dans ses rangs des producteurs qui ne se sont joints qu’en fin de saison l’année dernière. De ce nombre, la cuisine marocaine sera au menu, avec des plats prêts-à-manger typique de ce pays.

Des incontournables seront aussi de retour, dont Art is in Bakery, les Artisans de la Terre, la Ferme la Rosée, le Potage Eardley, le Fumoir Artisanal Oscar, le Troupeau Bénit et le Verger Croque Pomme. Que vous soyez amateur de pains, de légumes biologiques, de fromages de chèvre, de poissons fumés, de vins ou de cidres, une variété de produits sera disponible.

Le Marché Vieux-Hull qui vise depuis 2003 la mise en valeur des produits régionaux continue de poursuivre son objectif de revitaliser le secteur, selon Emmanuel Croteau-Benoit, chargé de projet pour le Marché Vieux-Hull, en amenant le public à découvrir la rue Laval et ses environs.

Chaque année, si le soleil est au rendez-vous, ils sont de 2000 à 3000 résidents, travailleurs et amateurs de produits du terroir à visiter chaque semaine le Marché Vieux-Hull. Et si ce n’était de la contrainte d’espace, l’événement pourrait accueillir beaucoup plus de producteurs régionaux.

www.marchevieuxhull.ca


tripadvisor

Browse all 1,770 Ottawa topics »

Marché Vieux Hull

SEE ALL»
JazboOttawa

Ottawa
posts: 311
reviews: 195
Save this Post
Marché Vieux Hull

09 June 2009, 13:42

Starting June 25th intil the end of summer, there is a market (Marché) day on Laval St. in old Hull(Vieux Hull) every Thursday 10:00 am – 6:00 pm. Musicians, produce, crafts, food, fun, people watching etc.

You can participate or watch the fun from several patios, though they fill up fast in nice weather. It is a ten minute walk from the Museum of Civilization or a 30 minute walk from downtown Ottawa.


agricom

Le 6 août 2003

Des produits est-ontariens au nouveau marché Vieux-Hull

Par Pierre-Alain Blais
agricom_2

Madame Christine Rieux, coordinatrice du RJEA, animant le kiosque du RJEA qui présentait une bonne sélection de produits de quelques producteurs est-ontariens le 31 juillet dernier. Photo RJEA.

Le Réseau de jeunes entrepreneurs en agroalimentaires (RJEA), un regroupement mis sur pied par l’Union des cultivateurs franco-ontariens pour oeuvrer au développement d’entreprises agricoles à valeur ajoutée de l’Est de l’Ontario, était présent en force au tout premier jour du nouveau marché public de Hull, le 31 juillet dernier.

Une douzaine de producteurs et d’artisans provenant de l’Outaouais québécois et de l’Est de l’Ontario y étaient présents lors de l’ouverture le 31 juillet dernier et le seront encore à tous les jeudis de 11h à 18h et ce jusqu’au mois d’octobre. Ceux-ci offrent aux résidants du secteur Hull et des régions environnantes ainsi qu’aux fonctionnaires du pavillon gouvernemental du Portage toute une panoplie de produits du terroir et locaux tels que des fruits, des légumes, des fleurs, des fines herbes, des viandes, des thés, des oeuvres d’art et d’artisanat diverses ainsi que plusieurs autres produits.

« Les visiteurs étaient très intéressés à nos produits, et ils se sont vendus très vite. Le kiosque a été très achalandé, surtout entre 11h et 15h », rapporte Christine Rieux, coordonnatrice du RJEA. « Notre présence au nouveau Marché du Vieux Hull fut un succès. On y retourne, c’est certain ! Si tout va bien nous devrions y avoir pignon sur rue jusqu’au mois d’octobre, je serai alors accompagnée régulièrement par un producteur différent à chaque semaine qui vend ses produits au kiosque. Tout ça dans le but de permettre aux producteurs de faire leurs propres contacts sur place », ajoute-t-elle.

Le Marché du Vieux Hull est une initiative de la Corporation de revitalisation du centre-ville de Hull en collaboration avec la Corporation de développement économique de la Ville de Gatineau. Il est situé aux abords du stationnement municipal situé entre les rues Wellington et Portage, au 15 rue Leduc dans le secteur Hull.

Le Réseau de jeunes entrepreneurs en agroalimentaire (RJEA) appuie les membres qui participent au kiosque cette année dans le but d’ouvrir les portes pour ces mêmes producteurs qui voudraient y retourner par eux-mêmes l’an prochain. Les profits qui découleront de cette activité économique seront versés au RJEA dans le but d’offrir de la formation aux membres au courant de l’année. « Notre participation au Marché Vieux-Hull nous est également bénéfique car elle nous permet déjà d’établir des contacts dans le secteur de l’agroalimentaire de l’Outaouais et ainsi d’enrichir et d’élargir notre Réseau avec, entre autres, des restaurateurs, des fournisseurs et des producteurs de tout genre », explique Christine Rieux.

« Un des objectifs du RJEA est d’offrir à ses membres d’autres méthodes de commercialisation pour leurs produits et de transmettre une influence positive aux consommateurs et aux communautés locales pour les inciter à appuyer et à encourager nos efforts », affirme Mme Rieux. « Ces deux objectifs furent ateints dès la première journée et les gens se sont montrés enthousiastes face à la création d’un marché public pour revitaliser leur milieu », ajoute-t-elle.

Mme Rieux a profité de sa présence en terre québécoise pour mousser la vente d’abonnement au Journal Agricom, en offrant une copie promotionnelle à tous les acheteurs. Elle a aussi profité de l’occasion pour faire la promotion des services offerts par le Réseau des jeunes (et moins jeunes) entrepreneurs en agroalimentaire, ainsi que ceux du Collège d’Alfred de l’Université de Guelph, partenaire dans cette initiative, et celle de la région de Prescott-Russell, appuyée par des cartes routières touristiques produites annuellement par le Regroupement touristique de Prescott-Russell.

Bravo Christine pour cette belle initiative ! Les gens intéressés à faire partie du Réseau ou à participer au kiosque du Marché Vieux-Hull sont priés de communiquer avec Christine Rieux au (613) 488-2929, courriel: crieux@lavoieagricole.ca.


voir

AccueilRestos › Marché Vieux-Hull : La campagne en ville

Marché Vieux-Hull La campagne en ville

6 août 2003

par Christine Moisan

I went to the market mon p’tit panier sous mon bras… » Activité estivale par excellence, la visite au marché permet au consommateur de se procurer fruits et légumes frais selon leur arrivage saisonnier. Mais dans la région, qui ne s’est pas un jour plaint de l’achalandage démesuré de notre unique destination, le Marché By? Pour ceux et celles qui travaillent du côté québécois, le problème se pose doublement car, en semaine, le temps de traverser la rivière et les étalages sont déjà vides. Reste les fins de semaine où on retrouve alors au marché presque autant de touristes que de tomates! Rien de bien bucolique.

Mais voilà que la Corporation de revitalisation du centre-ville de Hull, en collaboration avec la Corporation de développement économique de Gatineau, vient mettre son nez dans nos légumes et nous propose, depuis le 31 juillet, un marché au coeur du Vieux-Hull. De quoi réjouir les occupants des grandes tours à bureaux et tous les résidents du coin. Situés autour du tout récent stationnement municipal du 15 Leduc (entre Wellington et Portage), les producteurs lancent doucement l’hameçon en offrant d’abord leurs fruits, légumes, viandes et produits transformés les jeudis, de 11h à 18h.

Près d’une vingtaine de producteurs de l’Outaouais québécois et de l’Est ontarien se sont lancés dans l’aventure. Plantes médicinales, savons, fleurs et tisanes côtoient légumes bio, tomates roses, et maïs sucré. On propose aussi du miel et des dérivés (bonbons, vinaigrette, pollen), de la farine de sarrasin écologique 100% pure, des pâtisseries bio et des pâtés végétariens, de la viande de cerf rouge et de sanglier, des poulets de grain, et tout ce que les maraîchers récolteront au fur et à mesure que l’été avance: brocolis, haricots, épinards, concombres, melons de toute sorte, betteraves, rutabaga, poivrons, courges et courgettes… Bref, de quoi satisfaire tous les appétits.

Le marché sera ouvert jusqu’à la fin octobre et espère, si la réponse du public est bonne, prendre de l’expansion. On aimerait bien que d’autres producteurs s’ajoutent à cette liste déjà bien alléchante, et on rêve d’une possible ouverture de fins de semaine qui amènerait un peu plus de vie dans ce centre-ville trop souvent déserté. On parle aussi de journées thématiques, dont on offrira une première à l’automne, au temps des citrouilles: animation, dégustations et recettes viendront faire la fête à cette belle et bonne courge!

Et qui sait, un jour, les chefs du coin partiront peut-être, leur p’tit panier sous le bras, faire le marché au coeur de la ville? Une belle image pour un beau projet qui mérite le soutien de tous les gourmands du coin.

Marché Vieux-Hull
Les jeudis de 11h à 18h, autour du stationnement du 15, rue Leduc, Hull.